Confidences brutales d'un aryen japanophile


Japan_Flag.jpg

A mes camarades européens intéressés par l'Asie et le Japon.
(témoignage recueilli sur le forum Suavelos)


J'ai passé pas mal de temps au Japon entre mes 20 et 30 ans. J'y suis allé chaque année pour des périodes de un à trois mois. Au total une dizaine de fois.

Au point que paradoxalement, c'est la vie au Japon qui m'a formé sur la question du nationalisme.

Je suis arrivé en Asie comme tous les blancs, c'est à dire comme un abruti et comme un trou du cul, et dix ans plus tard j'ai appris des choses inestimables notamment sur le plan des relations sociales. L'importance fondamentale du groupe. Le tact. La sensibilité. La notion du "trop". Et surtout, un sens de l'harmonie. Si fragile mais qui existe toujours dans cette partie du monde. Souvent je me suis trouvé comme une guitare désaccordée face à une sorte d'"état d'être" ou d'"art d'être", plein de vérité et de simplicité qui me dépassait. En même temps les relations sociales au Japon sont un jeu théâtral qui n'en finit jamais. La subtilité du jeu réside souvent dans le fait que chacun sait ce que pense l'autre. Avec le temps, j'ai su "lire" dans les yeux moi aussi. Aussi inexpressifs qu'ils paraissent être. Au final tout se révèle incroyablement simple et ajusté. La proximité du sang aide grandement à un pareil art. Et l'étranger arrive dans ce monde comme une pierre dans un étang. On parle souvent "d'homogénéité", on sous-estime grandement ce mot. J'ai souvent ressenti ce qu'on pourrait appeler une âme collective. Celui d'une société organique et vivante. Je ressens toujours beaucoup d'émotion lorsque je repense à ma vie là bas. Vers 25 ans je me suis intéressé à la religion nationale du Japon et chaque année au printemps je partais au sanctuaire d'Ise pour voir les dieux. J'étais à chaque fois émerveillé de voir que leurs dieux étaient vivants. Avec une grande mélancolie j'enviais ce peuple. Je me remémorais souvent une citation de Saint Exupéry qui disait :

"la civilisation est un bien invisible faite de liens invisibles"

Je n'ai pas eu la chance de connaître l'Asie des années 80 - 90 mais je peux témoigner des changements énormes que j'ai vu en l'espace de dix ans. Car j'ai vu le climat au Japon évoluer grandement de 2006 à 2016. L'an dernier lors d'un énième voyage, dans une campagne paisible près de l'endroit où il y'a deux mille ans leur race avait scellé son unité, j'ai décidé que ce serait mon dernier voyage au Japon.

Alors si vous comptez vous y installer définitivement, j'ai quelques trucs à vous dire. Des choses que j'aurai aimé qu'on me dise lorsque j'avais 20 ans.

Premièrement,

Il y'a du marxisme culturel au Japon plus que dans n'importe quel pays asiatique. Mais contrairement à l'Occident cela reste sous contrôle d'une société profondément conservatrice. La structure mentale du peuple japonais est fondée sur une religion nationale. Cette religion s'articule autour de trois axes majeurs : l'empereur, les ancêtres, le territoire. Chacun ayant un caractère sacré et un culte. Sur cette base, sang et sol, se sont ajoutés des agrégats de bouddhisme et d'influences occidentales. Ces influences étrangères corrosives attaquent le socle racial et spirituel du Japon. Mais ce dernier tient bon. Tout japonais, pratiquant ou non pratiquant, est coulé dans ce moule et soumis à ces représentations. C'est dans ce sens que le pays doit être appréhendé, jamais en projetant notre monde sur le leur. 95% des occidentaux touristes ou expatriés sont incapables de comprendre cela.

Deuxièmement,

Aujourd'hui dans une ville comme Tokyo ou Osaka le déclin du monde blanc éclate aux yeux de tous. Les touristes occidentaux deviennent un fléau et ce fléau s'aggrave chaque année un peu plus. Si vous voulez jouer la rock-star parce que vous êtes un occidental, vous pouvez faire ça dans le Tiers-Monde en Chine ou aux Philippines. En 2017 au Japon cela fonctionne très peu.

Tout le respect qu'ont pu gagner jadis les européens sur les japonais (y compris par la force) tout cela est détruit chaque jour qui passe par les masses de dégénérés déversées sur le pays comme des bouches à égout par les aéroports internationaux. Parallèlement à cela il y'a une forte augmentation d'une immigration indienne et asiatique ignoble qui participe à la montée du sentiment xénophobe.

Gardez à l'esprit que beaucoup de japonais en ont assez de l'immigration et n'éprouvent aucune sorte de respect particulier pour les blancs. Ils ont des yeux. Ils voient.

Même si vous imaginez être individuellement irréprochable, poli, respectueux de votre hôte. Cela n'a aucune valeur. Le racisme asiatique lorsqu'il s'exprime est total. Et ils ne confondent pas les pommes et les oranges. Ne vous faites aucune illusion. Il est culturel au Japon de cacher son opinion et souvent on vous sourira. Mais sachez qu'une part significative des japonais ne veut pas de vous, et à mesure que passent les années cette part ira mécaniquement en grandissant.

Globalement comprenez que vous ne serez jamais intégré au groupe, même avec des japonais "tolérants", et que votre présence finira toujours par déranger les locaux d'une façon ou d'une autre.

C'est tout ce que vous avez à retenir.

Certains entendront un tel discours pour la première fois. C'est vrai, vous trouverez beaucoup de Jean-Yoshi expert en ramens qui connaît quelques mots en japonais, connaît shinjuku comme sa poche et lève de temps en temps une japoniaise dans un bar. Mais Jean-Yoshi est un pinpin évadé d'un asile multiculturel. Il ne comprend pas la magnitude et la profondeur du nationalisme en Asie. Son esprit n'a pas encore été violé par la brutalité de l'esprit tribal asiate. Adolf Hitler était probablement moins raciste et moins darwiniste que l'asiatique moyen.

Il y'a des gens qui sont au Japon et ignorent royalement ce Japon. Comme un nègre parisien dans sa bulle ne voit pas la France conservatrice et se moque même de savoir qu'elle existe. Si vous êtes sincère et bien élevé, ce n'est pas une option honnête de vivre de cette manière. En ce qui me concerne et malgré tous les efforts que j'ai pu faire, j'ai toujours dérangé. Parfois on me l'a fait sentir. Parfois la personne en face de moi prenait sur elle. Ce que font beaucoup, beaucoup, beaucoup de japonais. Mais comme je ne suis pas un parasite, je n'aime pas déranger. Encore moins lorsque je suis dans la maison de celui que je dérange et que je m'essuie la queue dans sa serviette de bain. Si vous voulez profiter d'un Japon "ouvert", vous pouvez profiter de la gentillesse et de la naïveté gauchiste de certains japonais. Je considère que ce n'est pas de cette façon qu'un nationaliste doit voir le monde. Le Japon fondamentalement, n'est pas un pays ouvert. Si il s'ouvre et se mélange, il meurt.

Voyager au Japon reste une riche expérience, encore plus pour un européen nationaliste.

Un voyage en couple homme blanc / femme blanche est le meilleur choix pour un voyage au Japon. Vous avez votre monde, ils ont le leur. Apprenez quelques mots de japonais. Essayez de donner la meilleure image de vous-même et des européens. "Restez léger à la surface du monde". C'est tout ce que vous pouvez faire de mieux.

Si vous êtes un homme seul vous passerez pour un branleur qui vient lever de la japonaise. Un homme seul la bite à la main seul la nuit dans Tokyo est quelque chose d'assez pathétique et les japonais ne sont pas dupes.
Si vous avez entendu parler du scandale de la vidéo de Julien Blanc : et bien au Japon il y'a eu un avant et un après Julien Blanc.

Groupe de mecs : pareil.

Si vous trimballez une japonaise accrochée à votre bras, pire, si c'est une belle fille, alors vous serez soumis à la guerre froide perpétuelle du moment où vous franchissez le pas de la porte jusqu'au retour dans votre piaule. Et niveau guerre froide les japonais sont 5ème dan. Ils vous pousseront à bout. Les regards des hommes partout tout le temps. Dans les transports bondés, on vous met un petit coup un peu trop appuyé, l'air de rien. Le resto qui vous sert mal, le plat à moitié vide façon "ne revient pas ici", etc. On ne vous dira pas directement ce qu'on pense de vous mais on vous le fera sentir.

Je précise que je ne suis pas un cas-social de France, je suis un fasciste blond bien peigné. Cela ne change rien, j'ai toujours eu le sentiment de déranger.

Enfin, ma conclusion, réalisez que vous êtes européen, que votre vie est en Europe avec une femme de votre sang et des enfants de votre sang.

Oui les femmes asiatiques peuvent être canons, hyper sexuelles et féminines. Mais ce n'est pas une option pour procréer. Ne faites pas cela. C'est une faute. Croyez moi.

Pour paraphraser Camus, ce que vous aimez dans le Japon: c'est que vous n'y êtes pas. Laissez les japonais être ce qu'ils sont, soyez ce que vous êtes, et dans un monde parfait nous pourrons un jour renouer des liens honnêtes basés sur le respect. Ce qui est impossible aujourd'hui.

Le destin du Japon si il survit à la tempête mondialiste et à la haine féroce de ses voisins nucléaires, sera tôt ou tard le retour au 鎖国. C'est la seule chose qui leur convienne réellement. Je connais les japonais. Les clefs d'un "mystère" qui fascine les occidentaux depuis des siècles. Je les ai vu nus. C'est une race de lune, comme le dessine leur visage. Ils sont de la lune autant que nous sommes du soleil. Leur divinité solaire elle-même est une femme, et comme une femme ils n'aiment pas qu'on les mette à découvert. Ainsi comme moi lorsque vous les aurez découvert, surtout n'ébruitez pas le secret, et faites simplement comme si vous n'avez rien vu. Leur dignité est leur honneur, et leur bien le plus cher.

J'espère avoir pu vous convaincre sur la nécessité de nos peuples de vivre séparés.



Professeur Z

Auteur : Professeur Z

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

927 lectures

À voir également

Florent Lambert - Adopter le style de vie d'un Aryen en France

Florent Lambert - Adopter le style de vie d'un Aryen en France (18.09.17) En France, sauf...

Lire la suite

Capacites_intellectuelles.jpg

Capacités intellectuelles et hiérarchie entre les êtres humains

Capacités intellectuelles et hiérarchie entre les êtres humains Un article plein de bon sens et de...

Lire la suite

Hamingja.jpg

Hamingja

Hamingja À ma connaissance, hamingja en islandais veut dire principalement “chance”, mais en vieux...

Lire la suite

Creativity.jpg

L’essence de la Créativité

L’essence de la Créativité I. La CRÉATIVITÉ est une Religion Raciale Blanche fondée sur les Lois...

Lire la suite

Daniel Conversano - Comment Hervé Ryssen a brisé notre amitié pour sauver son business

Daniel Conversano Comment Hervé Ryssen a brisé notre amitié pour sauver son business Rappelons...

Lire la suite

pierres_des_bardes.jpg

Les pierres des bardes - Conte

Les pierres des bardes - Conte www.pagans.eu Les pierres des bardes Nos anciens connaissaient le...

Lire la suite

travaux_hercule-taureau_crete.jpg

Mythe Nordique - L'oreille coupée

La majorité des mythes Nordiques sont issus de l’Edda ou de la Völuspa, des textes mythologiques...

Lire la suite

Rapport d’évaluation psychopathologique d’Alain Bonnet, dit SORAL

Rapport d’évaluation psychopathologique d’Alain Bonnet, dit SORAL Le sujet présente des signes...

Lire la suite