La structure des clans aryo-germaniques


Construction-clanique-Armanenvolk.jpg


La structure des clans aryo-germaniques

"J’espère que dans dix ans nous serons un véritable Ordre. (…) Un Ordre de communautés claniques.” – H. Himmler, Discours aux Gruppenführers (18 Hornung 1937)


Les anciens clans aryo-germaniques vivaient de facon autonome. Ils étaient des “Etats mobiles” qui contrôlaient une terre pendant quelques siècles, avant d’aller conquérir d’autres lieux. Leurs institutions devaient donc être simples et efficaces.

Lorsqu’un peuple est racialement pur et ethniquement homogène, les individus partagent tous les mêmes valeurs et c’est le simple bon sens qui prévaut – il n’y a pas besoin de créer une loi spécifique pour traiter de chaque problème. Seules quelques lois fondamentales sont strictement observées, le reste relève du bon sens et du jugement des prêtres et des chefs de clan.

Par contraste, plus une société se coupe de ses racines, plus elle se déconnecte de l’Urkultur et dérive de plus en plus jusqu’à son effondrement final. C’est ainsi que des sociétés comme les démocraties occidentales actuelles se retrouvent à imposer sans cesse des lois inutilement complexes et toujours plus restrictives.

Tout devient plus compliqué que nécessaire, car il faut que cette masse d’individus hétéroclites se trouvent des points communs, qui n’existent pas en réalité. Le bon sens n’a plus cours. L’Etat multiracial doit se faire de plus en plus autoritaire pour maintenir un semblant de cohérence dans cette Völkerbrei (masse métisse et déconnectée de la culture primordiale).

Le stade multiracial est toujours le dernier stade avant la fin d’une civilisation. Dans un tel contexte de décadence, c’est un réel privilège d’accéder aux enseignements de la Wihinei, un système de vie intégrant, permettant à nos clans de vivre en autosuffisance et de survivre à l’effondrement final.


Structure des Clans

Aux époques ancestrales, le pouvoir spirituel et le pouvoir temporel (gouvernemental) ne faisaient qu’un. Les Prêtres-rois et les Initiés, dépositaires des tous les secrets de la Création, y gouvernaient avec sagesse et détachement. Seule la compétence permettait d’accéder aux fonctions dirigeantes.

C’est ce que l’on appelle une théocratie (gouvernement de droit divin): l’Etat est dirigé par un Rig (prêtre-roi), représentant de Gôt (Dieu) sur Terre, entouré de ses conseillers (les Armanen) et d’une noblesse civilisatrice, garante de la haute culture.


Le Clan (Sippe)

Un Clan peut être fondé à partir de 7 membres adultes (c’est d’ailleurs toujours le nombre minimum de membres requis pour créer un association en droit allemand fédéral et en droit d’Alsace-Moselle – le nombre 7 est le nombre de l’Amplification). (D’ailleurs, par un hasard de l’Histoire (qui n’en est pas un, car absolument rien n’arrive par hasard dans notre vision du monde), le D.A.P. en 1919 comptait 7 membres, dont le 7ème s’appelait Adolf Hitler…)

Le Clan ne peut compter plus de 144 membres (=12 x 12, nombre de la Plénitude, mais aussi = 16 (Nombre de Gôt) x 9 (Nombre de Wuotan)). A plus de 144 membres adultes, un groupe de 7 personnes doit se scinder et fonder son propre clan. C’est une loi immuable.

Le chiffre de 144 est d’ailleurs très proche du Nombre de Dunbar, qui veut que le nombre maximum d’amis réels avec lesquels une personne peut entretenir une relation stable à un moment donné de sa vie soit de 148 personnes (en raison de la structure de notre néocortex)! On le voit, la tradition ancestrale ne fait qu’être reconfirmée par la science moderne…


Le Männerbund (= « Ligue d’hommes »)

Rassemble les hommes du clan sous forme d’organisation guerrière basée sur un rituel d’initiation et un serment de loyauté entre ses membres. Les Berserkers et les Freikorps sont des exemples typiques de Männerbünde.

Le Männerbund est typique de toutes les cultures aryennes anciennes, comme l’explique le chercheur Stig Wikander (M1908 – Y1983) dans Der arische Männerbund (1938), qui décrit son existence dans la religion védique comme « un culte dont les caractéristiques principales sont la vénération des morts, les sacrifices rituels orgiaques, la participation a une organisation de combat et une attitude positive envers les puissances sombres et démoniaques de la vie. »

(Dans notre culture ancestrale, il n’existe que deux types de mort réellement honorables: la mort au combat ou la mort en état d’extase mystique – Wuotan est à la fois un Guerrier et un Mystique, toujours soit en état d’inspiration guerrière, soit en état d’inspiration mystique).

Les Männerbünde ont été étudiés en détails par le Prof. Otto Höfler (M1901 – Y1987) dans sa these Kultische Geheimbünde der Germanen (1928) (deux volumes étaient prévus, mais le deuxieme ne vit jamais le jour).

Ce livre devint un favori d’Heinrich Himmler. C’est ainsi que Höfler devint un collaborateur tres actif de l’Ahnenerbe et membre du Reichsinstitut für Geschichte des neuen Deutschlands (« Institut du Reich pour l’Histoire de la nouvelle Allemagne »).

Lire aussi: Gottschewski, Lydia – Männerbund und Frauenfrage. Die Frau im neuen Staat (1934)

« En plus d’une puissance par laquelle ils dépassent les peuples que je viens d’énumérer, leur âme farouche enchérit encore sur leur sauvage nature, en empruntant les secours de l’art et du moment: boucliers noirs, corps peints. Pour combattre, ils choisissent des nuits noires. L’horreur seule et l’ombre qui accompagnent cette armée de lémures suffisent à porter l’épouvante, aucun ennemi ne soutenant cette vue étonnante et comme infernale. » – Tacite (Germania, 43).


Le Ding (ou Thing)

Assemblée générale du Clan, qui a lieu 3 fois par an.

L’Allding (ou Allthing) est l’Assemblée majeure de l’année, qui rassemble les représentants de tous les Clans lors de Sonnenwende. Lorsque l’assemblée rassemble les représentants d’une même zone géographique (tel que le Gau), on parle alors du Landesding (ou Landesthing).


Armanen-lords.jpg


La Nation: un Ordre de Clans

La Nation est considérée comme un Ordre de Clans (Sippenorden), qui lors de l’Allding renouvellent chaque année leur appartenance à la Nation.

L’Armanen-Rat (Conseil des Armanen), composé de 12 Armanen (qui sont à la fois prêtres, juges et législateurs, et qui agissent en fonction de leur interprétation des lois primordiales) est l’autorité suprême de la Nation.


La Sippenhaus (Maison de Clan)

Un lieu inaliénable, propriété en indivis du Clan. La Sippenhaus contient généralement une Salle d’Arts martiaux et de Yoga runique, une Salle d’Assemblée (comprenant un autel pour les sacrifices divins), un Dortoir et un Lounge/bibliothèque ou sont conservées les archives du Clan.

La Sippenhaus est si possible construite selon les principes de la Géobiologie et s’efforce d’être un modele d’architecture aryo-germanique traditionelle. C’est la vitrine des moyens et des connaissances du Clan. (Les gentlemen’s clubs anglais sont un exemple de survivance connue de la Sippenhaus aryo-germanique.)

La Sippenhaus est également le nom que l’on donne à l’Association de Clan en milieu urbain ou dans un pays étranger. Les Sippenhäuser sont des associations secrètes de la diaspora aryo-germanique (Volksdeutsche) qui ont comme fonction principale d’aider nos membres sur le plan économique et de les aider à lutter contre l’ostracisme et l’oppression dont ils sont souvent victimes et a leur fournir les services essentiels pour s’implanter à l’étranger.


La Kaland (ou Kalanda)

Groupe ésotérique rassemblant les Armanen qui travaillant au maintien de la culture et pratiquant les sciences occultes et spirituelles. C’est le pendant spirituel du Männerbund.


Le Hag (Bosquet sacré)

C’est le lieu ou se tiennent les assemblées et ou sont prises toutes les décisions importantes. C’est un lieu à la fois de festivités, de rituels, de repos, de guérison et de méditation.

C’est là qu’est officiellement fondé le Clan et qu’à lieu la crémation de nos morts (et ou leurs cendres sont répandues). Matériellement comme symboliquement, le Hag est le centre de gravité de l’existence clanique.


Armane.jpg



Déjuificator3

Auteur : Déjuificator3

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

937 lectures

À voir également

Comment les 68ards ont trahi les jeunes

Comment les 68ards ont trahi les jeunes Un texte de André du Pôle, publié pour la première fois en...

Lire la suite

​Florent Lambert - L'Ukraine : méchants garçons, eau froide et trous dans l'asphalte

L'Ukraine: méchants garçons, eau froide et trous dans l'asphalte (08.10.17) Notre traumatisme...

Lire la suite

Florent Lambert - Adopter le style de vie d'un Aryen en France

Florent Lambert - Adopter le style de vie d'un Aryen en France (18.09.17) En France, sauf...

Lire la suite

Capacites_intellectuelles.jpg

Capacités intellectuelles et hiérarchie entre les êtres humains

Capacités intellectuelles et hiérarchie entre les êtres humains Un article plein de bon sens et de...

Lire la suite

Hamingja.jpg

Hamingja

Hamingja À ma connaissance, hamingja en islandais veut dire principalement “chance”, mais en vieux...

Lire la suite

Creativity.jpg

L’essence de la Créativité

L’essence de la Créativité I. La CRÉATIVITÉ est une Religion Raciale Blanche fondée sur les Lois...

Lire la suite

Daniel Conversano - Comment Hervé Ryssen a brisé notre amitié pour sauver son business

Daniel Conversano Comment Hervé Ryssen a brisé notre amitié pour sauver son business Rappelons...

Lire la suite

pierres_des_bardes.jpg

Les pierres des bardes - Conte

Les pierres des bardes - Conte www.pagans.eu Les pierres des bardes Nos anciens connaissaient le...

Lire la suite