Les coqs de l'Est - Le Nationalisme et la question raciale qui va avec


Nationalisme_raciale.jpg


Les coqs de l'Est - Youtube
Le Nationalisme et la question raciale qui va avec

Être nationaliste, c'est un peu comme se faire le père bienveillant de son propre peuple. Ce qu'il y a de merveilleux dans l'évolution progressive de cette idéologie en tant que Français, c'est qu'elle n'est pas inné. Je veux dire par là qu'il y a de fortes probabilités pour que tu sois né, toi le petit blanc privilégié détesté par ta propre élite au beau milieu d'une famille de droite-tolérante (dans le meilleur des cas).
De ce fait, tu peux t'en réjouir, toutes tes convictions nationalistes sont entièrement dû à ton indépendance d'esprit orientée vers les principes du bon sens. Un esprit ayant fait office de bougie te permettant de ne pas te vautrer dans ce tunnel socialiste lugubre sentant la pisse de canaille migrante qui lui est pour le coup, le VERITABLE privilégié de cette société adepte du "welcome everybody here is your home".

Durant l'été 2015, comme l'effet d'une bombe au beau milieu de ma conscience, un ami m'a envoyé le lien d'une vidéo traitant de l'aspect natio-racialiste, une video faisant le phare sur la démographie allant à la défaveur du blanc et qui causera, à moyen terme, irrémédiablement sa perdition en Europe de l'Ouest.

J'étais un grand habitué des vidéos catastrophes, faut dire que ça pullule sur Youtube... cependant, je dois l'avouer, j'étais surpris par la pertinence de celle-ci.
Je me souviens qu'à ce moment là, j'étais resté planté sur la ligne Egalité & Réconciliation en pensant naïvement qu'un village de Gaulois-Benetton pouvait peut être voir le jour à force de relais massif des idées Soralienne, lui même validé par le comique de renom Dieudonné.

Après tout pensais-je, Soral a l'esprit vif et la verve bien trempée, il représente ce goy du peuple aux sourcils froncés. Enfin un babtou solide à l'esprit qui colle ! Il peut représenter ce médiateur nécessaire à la... réconciliation nationale (tellement beau à lire sur le papier n'est-ce pas ?).

Puis le temps s'est écoulé. Pour mon expérience personnel, j'ai partagé les idées de Soral sur les réseaux sociaux, pensant fermement que l'unité national pour tous allait embraser les mecs d'origines extra-Européennes de ma banlieue et que les premiers balbutiements de la prise de conscience populaire allait commencer à partir de ce moment là, comme un chant à l'unisson... autant dire que j'ai vite déchanté lorsque j'ai vu que les mecs préféraient, après avoir jouer les carpes, se retrancher uns à uns dans les concepts de Tariq Ramadan le musulman modulable ou bien Mélenchon le franc-mac populiste opportuniste.
Sans compter ces musulmans pratiquants ne s'en remettant qu'à Allah, survolant de ce fait la conscience politique purement métaphysique puisque chez eux le front de la foi est, je le prenais dès lors en considération, ce qui compte plus que tout... bien au delà d'un idéal nationaliste d'amateur de pinard et de saucisson.

Autant dire qu'après ce constat désespérant, il n'en a pas fallu plus pour me convaincre qu'une guerre passive à échelle raciale avait lieu à l'Ouest de l'Europe. Une guerre démographique que le silencieux de la bien pensance socialiste arrivait à ajuster sur son gros calibre. Que ce soit à coup de rafales musicales, cinématographiques, médiatiques, politiques... l'idéologie du métissage n'était en rien quelque chose de "cool" et léger comme le sourire d'un Eddy Murphy ou d'un Omar Sy "bien de chez nous" mais bien une arme redoutable pour tuer le blanc dans l'oeuf... un blanc nettement favorable à cette idée du... devinez quoi... nationalisme. Rappelons nous que "l'élite mondialiste" a gardé un très mauvais souvenir du blanc nationaliste durant la dernière guerre mondiale... c'est donc dans son intérêt que de tuer celui-ci à petit feu pour son plus grand profit...

De ce fait, après réflexion, je ne pouvais plus considérer ces extra-européens de banlieues avec lesquels j'ai grandi comme des alliés potentiels mais bien comme des complices indirects étant donné l'aversion qu'ils éprouvaient pour le nationalisme de bon sens (la carte Le Pen barbe-bleue, une fois mais pas deux...).

Ajoutons à cela également l'épopée Salim Laïbi, rabaissant de son propre chef le niveau en dessous la ceinture pour jouer les opportunistes à l'affût prêt à plomber l'ambulance Soralienne lors de l'affaire Binti. Elle est belle la "réconciliation" hein...

Laïbi symbolisait à lui tout seul le pur penchant tribaliste si viscéral aux musulmans...
Salim Laïbi le musulman dissident mettait au tapis toute l'idéologie de la réconciliation national que prétendait représenter la mouvance E&R, se faisant lui même martyr pour sa cause et emportant Soral dans sa tombe et toute leurs idées de réconciliation national qui allaient avec.

C'est la preuve par trois que seul l'unité raciale compte et que le reste n'est que tartuferie d'apparence.


​Florent Lambert - 12.11.16



Professeur Z

Auteur : Professeur Z

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

575 lectures

À voir également

La député Nadia Savtchenko s'insurge «contre les youpins» qui dominent l'Ukraine !

La député Nadia Savtchenko s'insurge «contre les youpins» qui dominent l'Ukraine ! Lors d'un...

Lire la suite

Cosmologie.jpg

Cosmologie de l'homme

Cosmologie de l'homme La question centrale posée dans l'Iliade peut s'exprimer ainsi : l'homme...

Lire la suite

ethnonationalisme.png

RAHOWA 73 - L'ethnonationalisme

RAHOWA 73 L'ethnonationalisme Il existe une autre stratégie que la nôtre (L'église du Créateur) au...

Lire la suite

Ingrid_Rimland_Zundel.jpg

Ingrid Rimland Zundel est décédé

Ingrid Rimland Zundel est décédé Ingrid Rimland, épouse de Ernst Zundel, est décédé ce 25 octobre...

Lire la suite

L'extrême droite antiraciste

L'extrême droite antiraciste Extrait : Ce discours social antiraciste a tout pour plaire à Ali...

Lire la suite

En finir avec Dieudonné

En finir avec Dieudonné horizonquebecactuel.com Alexandre Cormier-Denis Le militant antiraciste et...

Lire la suite

Nous_sommes_des_raciaux-socialistes.jpg

RAHOWA 73 - Nous sommes des raciaux-socialistes

Nous sommes des raciaux-socialistes Adolf Hitler était un national-socialiste. Il plaçait l'intérêt...

Lire la suite

Les jeunes quittent les métropoles

Les jeunes quittent les métropoles Les grandes villes sont mortes. Rien ne peut, rien ne doit les...

Lire la suite