Éléments chante les louanges de Jean Zay


zay_jean.jpg

Éléments chante les louanges de Jean Zay


En avril, nous parlions de la revue Réfléchir & Agir pour mettre en garde contre les chiffonniers de la nouvelle droite.
Nous revenons aujourd’hui faire feu sur leur vaisseau-amiral.
Éléments est un magazine insipide et prétentieux, dirigé par Alain de Benoist, l’homme au masque de juif qui recueille les idées de gauche avec trente ans de retard, les agglutine tel un bousier, puis les roule devant lui.
Je savais que la nouvelle droite était pro-arabe et anti-américaine par anti-racisme, mais je ne savais pas qu’elle se donnait lascivement aux circoncis, au point de rendre hommage – il faudrait dire femmage – à un crochu du Front Populaire.
Dans le numéro 166 de juin-juillet 2017, p. 20, à la rubrique « Littérature – Cartouches », je lis un article intitulé « Pour rendre hommage à Jean Zay ». Jean Zay était un ) du Front populaire qui a fini sa carrière en 1944, fumé par des miliciens auxquels nous adressons un salut européen.

C’est une bien belle plume que celle avec laquelle, en 1925-1926, un jeune Orléanais, âgé d’à peine 20 ans, appelé Jean Zay, exprimait ses considérations narquoises et parfois emportées sur la vie sociale et littéraire française, telle que celle-ci pouvait se manifester dans une ville de province.

L’affreux petit nomade devient sous la plume d’Éléments un brave « orléanais ». Ce hideux carriériste qualifiait en 1924 le drapeau français de torche-cul.
Il nous plaît, à l’occasion de ce précieux petit livre, de saluer la mémoire de l’une des personnalités les plus novatrices du Front populaire, à qui l’on doit notamment la création du Musée national des arts et traditions populaires, que Jacques Chirac, en homme de droite moderne et conséquent, c’est-à-dire acquis à la mondialisation capitaliste et, partant, hostile à la culture nationale qui pourrait lui faire obstacle, fermera en 2005.

Rappelons encore que c’est Jean Zay qui posa les fondements d’un renouveau cinématographique qui, aujourd’hui encore, permet aux films français de résister au rouleau compresseur hollywoodien.

Bénis soient les Juifs ! Grâce à eux, nous sommes français !
Je me demande parfois qui aime le ) à part les gauchistes pleins aux as, et pour quelle raison.
Pour le journaliste d’Eléments, il faut aimer le navet juif français parce qu’il « résiste » au guano juif américain, et surtout ne pas critiquer le nerf de cette guerre patriotique : les subventions que Jean Zay avait commencé à traire aux pis du contribuable français, pour les offrir en cadeau aux faiseurs de sa communauté.
Dans Les Tribus du Cinéma et du Théâtre, publié en 1941, Lucien Rebatet faisait l’état des lieux du cinéma dit français de ces années-là. Il était infesté de tripatouilleurs juifs. Aujourd’hui, c’est la même chose, à ceci près que les sommes d’argent sont bien plus grandes et que le niveau est bien plus bas.
Ce qui est cocasse, c’est que sous l’article sur Jean Zay, page 20 de la revue, nous trouvons un compte-rendu d’un livre de Rebatet, où Alain de Benoist se planque derrière l’autorité de Mitterrand pour oser parler de ce grand national-socialiste.
Ce côté rampant et sinueux, louche et veule, a quelque chose de dégoûtant. Les petits messieurs de la nouvelle droite sont pires que les Juifs auquels ils servent la soupe.


De_Benoist.jpg
Non mais franchement ! Vous avez vu cet oeil marécageux, ce pif de rabbin ?


Michel Marmin, l’auteur de l’article sur Jean Zay, récidive p. 94 en republiant un article qu’il avait écrit pour Éléments en 1975… Ce type a 42 ans de nouvelle droite dans les jambes ! L’apologie de Jean Zay n’est donc pas une erreur commise par un néophyte qu’ils auraient piqué au NPA, c’est la parole du comité central.
Il s’agit d’un article sur Leni Riefenstahl qui explique que c’est une femme bien, car féministe.
« Toute ma vie, j’ai dû lutter pour imposer ma volonté et surmonter les préjugés des hommes, et je comprends le vent de libération qui souffle aujourd’hui parmi les femmes », me dit-elle encore.

S’agissait-il d’enrober une balle nationaliste dans du miel gauchiste, ou de subvertir un symbole national-socialiste ? On pouvait peut-être se poser la question en 1975, mais en 2017 nous avons la réponse.
La duplicité de la nouvelle droite ne pouvait pas durer éternellement. Il fallait choisir entre Rebatet et Jean Zay, entre les Aryens et les Juifs. La nouvelle droite a choisi son camp et ce n’est pas le nôtre.

L’École des Cadavres de Céline :
Le Front Populaire, auquel tous les culots réussissent, débusque enfin toutes ses batteries et nous déclare très carrément que nous ne sommes plus désormais qu’une très sale piteuse idiote racaille, très justement asservie par les Juifs.

Le front Populaire de la région parisienne, ému par l’agitation antisémite qui se manifeste dans certains milieux et notamment en Alsace-Lorraine et dans la région parisienne, met en garde la population parisienne contre les agents de Hitler en France. Il demande que les pouvoirs publics interdisent les journaux faisant des appels au meurtre, et déclare que, dans les heures graves que nous traversons, l’union des forces démocratiques est nécessaire pour barrer la route au fascisme international, fauteur de guerre et de misère. Il rappelle que, depuis 1789, la France ne fait aucune différence entre les Français et les Juifs, et qu’il ne laissera pas s’instaurer dans notre pays les mœurs qui déshonorent les pays dits totalitaires…

SI LES FRANÇAIS NE SONT PAS CAPABLES DE CONCURRENCER LES JUIFS QUI PRENNENT LEURS PLACES DANS TOUS LES DOMAINES, DEPUIS L’USINE JUSQU’AU GOUVERNEMENT, C’EST QUE LE JUIF EST MIEUX DOUÉ ET, PAR CONSÉQUENT, IL EST JUSTE QU’IL COMMANDE ET DIRIGE LES FRANÇAIS INFÉRIEURS À LEUR TACHE.

(Motion votée à l’unanimité par le Front Populaire de la Région Parisienne, le 23 septembre 1938).

À quand nos rouelles ?


Source : Blanche Europe



Professeur Z

Auteur : Professeur Z

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

159 lectures

À voir également

La député Nadia Savtchenko s'insurge «contre les youpins» qui dominent l'Ukraine !

La député Nadia Savtchenko s'insurge «contre les youpins» qui dominent l'Ukraine ! Lors d'un...

Lire la suite

Cosmologie.jpg

Cosmologie de l'homme

Cosmologie de l'homme La question centrale posée dans l'Iliade peut s'exprimer ainsi : l'homme...

Lire la suite

ethnonationalisme.png

RAHOWA 73 - L'ethnonationalisme

RAHOWA 73 L'ethnonationalisme Il existe une autre stratégie que la nôtre (L'église du Créateur) au...

Lire la suite

Ingrid_Rimland_Zundel.jpg

Ingrid Rimland Zundel est décédé

Ingrid Rimland Zundel est décédé Ingrid Rimland, épouse de Ernst Zundel, est décédé ce 25 octobre...

Lire la suite

L'extrême droite antiraciste

L'extrême droite antiraciste Extrait : Ce discours social antiraciste a tout pour plaire à Ali...

Lire la suite

En finir avec Dieudonné

En finir avec Dieudonné horizonquebecactuel.com Alexandre Cormier-Denis Le militant antiraciste et...

Lire la suite

Nous_sommes_des_raciaux-socialistes.jpg

RAHOWA 73 - Nous sommes des raciaux-socialistes

Nous sommes des raciaux-socialistes Adolf Hitler était un national-socialiste. Il plaçait l'intérêt...

Lire la suite

Les jeunes quittent les métropoles

Les jeunes quittent les métropoles Les grandes villes sont mortes. Rien ne peut, rien ne doit les...

Lire la suite