Les Cahiers d'Arynité

Les Cahiers d'Aryanité

Présenté par le Grand Monarque

Joseph Goebbels – Combat pour Berlin

Joseph Goebbels

Combat pour Berlin

… le Début …

Acheter la version papier du livre – RakutenThe Book Patchd

A la Vieille Garde berlinoise du Parti.

Ouvrage destiné à expliquer l’histoire du NSDAP berlinois entre le 9 novembre 1926, au moment où Goebbels, chef du parti dans la Ruhr, arrive à Berlin pour reprendre en main le parti, et le 29 octobre 1927, date qui marque la levée de l’interdiction du parti nazi prononcée plusieurs semaines auparavant.

Introduction
Dans l’histoire des mouvements révolutionnaires, la lutte pour la capitale constitue toujours un chapitre particulier. La capitale est une valeur en soi. Elle représente le centre de toutes les forces politiques, économiques et culturelles du pays. A partir de ce centre, son rayonnement atteint la province, et pas une ville, pas un village n’y échappent.
Berlin est quelque chose d’unique en Allemagne. Sa population ne se compose pas, comme celle d’une ville quelconque, d’une masse uniforme, repliée sur elle-même, et homogène. Le Berlinois : c’est le produit d’un substrat berlinois de toujours, complété par des apports de toutes les provinces, régions et groupes sociaux, professionnels et religieux.
Il est vrai que Berlin n’est pas, tel Paris pour la France, un facteur prépondérant et novateur en tout pour l’ensemble de l’Allemagne. Mais on ne peut concevoir ce pays sans Berlin.
Le Mouvement national-socialiste n’est pas parti de Berlin. Il a eu son origine à Munich. Il s’est répandu de là, d’abord à la Bavière, puis à l’Allemagne du Sud, et ce n’est que par la suite, après les premières étapes de son développement, qu’il progressa aussi vers l’Allemagne du Nord et donc vers Berlin.
L’histoire du N.S.D.A.P. au nord du Main ne commence qu’après son effondrement de 1923. Mais, dès ce 6 moment, le national-socialisme se voit également adopté en Allemagne du Nord, avec toute la véhémence de la ténacité et de la discipline prussiennes.
Ce livre s’est fixé comme objectif de retracer l’histoire du Mouvement dans la capitale du Reich. Ce faisant, il ne poursuit bien entendu aucun but historique. Les historiens du futur auront à décrire la chronologie objective de son développement sur le plan berlinois. Nous manquons du recul qui donne la lucidité nécessaire pour répartir avec équité les torts et les mérites.
Celui qui écrit ces lignes a lui-même participé, d’une manière déterminante et comme principal responsable, au déroulement des événements. C’est pourquoi il est de parti pris dans tous les sens du mot. Il ne fait qu’épancher, en la transcrivant dans cette description, ce qu’il y eût en son âme de pesante responsabilité durant une lutte de cinq années. Pour ceux qui y ont participé, imposant par leur combat la brillante ascension du Mouvement à Berlin, cela doit être un apaisement et un stimulant, pour ceux qui sont restés à l’écart en doutant et sans coopérer, un avertissement et une obligation morale, et pour ceux qui se sont opposés à notre marche victorieuse, une menace et une déclaration d’hostilité.
Il ne nous est pas encore permis aujourd’hui d’annoncer à son de trompe la conclusion de cette lutte gigantesque par une victoire sur toute la ligne. Puisse ce livre contribuer à maintenir l’espoir et la foi des bataillons en marche du soulèvement national- socialiste, afin que le but, défini dès aujourd’hui en toute netteté et dans toutes ses conséquences, ne soit jamais perdu des yeux et pourtant, malgré tout, finalement atteint !

Télécharger la version PDF du livre sur PDFArchive.info


Le Grand Monarque
Le Grand Monarque
Exegi monumentum aere perennius
Permalink - RSS

One thought on “Joseph Goebbels – Combat pour Berlin

Comments are closed.