Les Cahiers d'Arynité

Les Cahiers d'Aryanité

Présenté par le Grand Monarque

Louis-Ferdinand Céline – Nord

Louis-Ferdinand Céline

Nord

Acheter la version papier du livre – RakutenThe Book Patch

Céline au milieu de l’Allemagne en flammes, tel est le sujet
de Nord. Acteur, récitant et voyant à la fois, l’auteur se retrouve
à Baden-Baden, dans les mois qui précèdent l’effondrement du
Reich, étrange palace où le caviar, la bouillabaisse et le champagne
comptent plus que les bombardements, étonnante baronne
von Seckt, survivante d’un autre monde et qui juge Hitler :


«Vous savez, Monsieur Céline, le triomphe du Diable
tient surtout à ce que les personnes qui le connaissaient bien ne
sont plus là…
»


Puis c’est Berlin, aux maisons éventrées, l’étalage d’une
organisation tracassière au milieu des ruines. Céline et ses
compagnons d’infortune (sa femme, Lili, l’acteur Le Vigan, le chat
Bébert) sont envoyés à cent kilomètres de la capitale, à Zornhof
dans une immense propriété régie par un fou. A l’est, la plaine
s’étend jusqu’à l’Oural. Et autour des quatre Français (car Bébert
compte bien pour un Français) vit une famille shakespearienne
dans un pays habité par des Polonais, des prostituées berlinoises
et des objecteurs de conscience tous gras et robustes, auxquels le
Reich fait fabriquer des cercueils.
Céline se veut chroniqueur ; mais il décrit l’Allemagne de la
débâcle comme Dante visitait les cercles de son Enfer.
D’un côté les grands de ce monde, toujours acharnés à
profiter de la vie ; de l’autre, les misérables auxquels on jette un
«idéal» comme un os à ronger. Et, sans cesse, «le monde des
Grecs, le monde tragique, soucis tous les jours et toutes les nuits
».

Télécharger la version PDF du livre sur histoireebook.com

Commentaire d’Henri Guillemin


Le Grand Monarque
Le Grand Monarque
Exegi monumentum aere perennius
Permalink - RSS